Miniaturisation d'antennes très large bande pour applications spatiales

Jérémy Valleau 1
1 LAAS-MINC - Équipe MIcro et Nanosystèmes pour les Communications sans fil
LAAS - Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes [Toulouse]
Résumé : De nos jours les applications spatiales nécessitent d’embarquer toujours plus d’équipements afin de rendre les missions les plus complètes possibles. Cependant l’espace à bord des satellites est une ressource limitée et par conséquent, la miniaturisation de l’électronique embarquée est une nécessité cruciale. Dans les applications embarquées couvrant plusieurs plages de fréquence différentes, l’utilisation d’antennes ultra large bande (ULB) est une solution classique et efficace pour limiter le nombre d’antennes et de circuits associés. Leur miniaturisation présente donc un enjeu scientifique majeur. Une technique de miniaturisation consistant à charger une antenne spirale d’Archimède par un empilement d’anneaux résonants et couplés a récemment été découverte [1]-[3]. Elle permet une diminution de l’ordre de 35% du diamètre de l’antenne sans dégradation notable des performances en rayonnement. Les travaux de cette thèse permettent d’affiner la compréhension physique du rôle joué par les anneaux dans le phénomène de miniaturisation. Un circuit électrique équivalent est élaboré sur la base d’équations intégrales utilisant des fonctions d’essai étendues et le concept d’impédance de surface réactive. Ce circuit permet de simuler la réponse électromagnétique des anneaux empilés et couplés 10 fois plus vite qu’en utilisant des logiciels de simulation commerciaux et rigoureux. Ce gain de temps est mis à profit pour tester un nombre de combinaisons importants de solutions parmi lesquelles il est possible d’identifier la structure optimale pour la miniaturisation de la spirale d’Archimède chargée par des anneaux empilés et résonants. Pour maximiser l’effet des anneaux résonants couplés dans la miniaturisation de l’antenne, le choix de la fréquence de résonance des anneaux est crucial. Cette fréquence doit être suffisamment basse et permettre à l’antenne de rester adaptée en impédance sur la bande de fréquence la plus large possible. La fréquence de résonance des anneaux dépend du périmètre déployé des anneaux. Ce périmètre est fixé par le choix du motif de base et par le nombre de ses répétitions le long des anneaux. Une méthode rapide pour choisir le motif le plus adapté à la conception de l’antenne miniaturisée est présentée. Cette méthode et le circuit électrique équivalent permettent la conception optimisée et rapide d’une antenne ULB miniature. La validation de cette méthodologie de conception s’est faite expérimentalement sur la base de plusieurs réalisations.
Type de document :
Thèse
Micro et nanotechnologies/Microélectronique. INP DE TOULOUSE, 2016. Français
Liste complète des métadonnées

https://hal.laas.fr/tel-01499316
Contributeur : Christine Fourcade <>
Soumis le : vendredi 31 mars 2017 - 11:15:46
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 10:58:30
Document(s) archivé(s) le : samedi 1 juillet 2017 - 13:09:24

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-01499316, version 1

Citation

Jérémy Valleau. Miniaturisation d'antennes très large bande pour applications spatiales. Micro et nanotechnologies/Microélectronique. INP DE TOULOUSE, 2016. Français. 〈tel-01499316〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

171

Téléchargements de fichiers

1403